• Il était une fois...

    Un prix créé en 2001-2002,
    …sur une idée des documentalistes des collèges et lycées du district de Sénart Brie, au sein de leurs réunions de travail. Une association a été créée en décembre 2001, Lire@Sénart (association loi 1901).
    La 1ère édition a eu lieu dans l’année scolaire 2002-2003.
    Le prix Lire@Sénart a pu être créé en 2002 grâce à l’obtention du prix de Sénart, récompensant des projets innovants.
    Depuis, nous sommes soutenus par des partenaires de plus en plus nombreux :
    Grand Paris Sud (autrefois le SAN de Sénart), le Conseil Général de Seine et Marne, les villes de Moissy Cramayel, Savigny le Temple, Lieusaint, Nandy.
    L’entreprise Lalique nous offre tous les ans un magnifique trophée en cristal, que nous remettons à nos auteurs lauréats.
    Ce qui nous motive : travailler ensemble dans nos établissements et nos communes pour faire vivre, partager et découvrir une littérature vivante !

    Un prix qui consiste à ce que,
    …durant l’année scolaire, les élèves des classes de 3è et de 2de générales, technologiques ou professionnelles, au sein des cours de français ou dans les clubs lectures animés par les documentalistes, lisent 8 romans ou recueils de nouvelles de la production littéraire de l’année précédente, adulte ou jeunesse, sélectionnés par le comité de lecture. (10 livres parce qu’il y a 10 communes à Sénart…).
    Le temps fort de l’année est toujours une rencontre avec au moins un auteur de la sélection vers février/mars.
    En mai, chaque élève vote pour ses livres préférés. Le livre qui arrive en tête se voit décerner le prix, lors d’une cérémonie officielle, au mois de juin.
    Tout au long de l’année, un travail étroit avec les bibliothèques de nos communes vient soutenir et accompagner la lecture des adolescents.

    Des objectifs communs pour,
    Faire lire et permettre la rencontre de lecteurs, confirmés, en devenir ou qui s’ignorent, avec une production littéraire contemporaine difficile à repérer (entre littérature jeunesse et adulte) mais parfois digne d’intérêt.
    Découvrir la littérature vivante et développer le sens critique, la capacité à argumenter et à discuter.
    Renforcer le lien entre les établissements de nos communes, et travailler dans un partenariat enrichissant avec les bibliothèques