• La sélection 2016-2017

    Cette année encore, la sélection du prix comporte 8 ouvrages (de littérature de jeunesse et un roman adulte) :

    • Je suis un dragon, Martin Page
      • " On s'habitue à être surhumain, et très vite on comprend que ce n'est qu'une des multiples façons que la vie a trouvées pour nous dire qu'on est un inadapté. " Margot est une jeune orpheline timide et solitaire. Un jour, elle découvre sa véritable nature : elle est douée de capacités extraordinaires. Ces pouvoirs la terrifient, elle les dissimule jusqu'à ce qu'un événement tragique la contraigne à se dévoiler. On lui demande alors de mettre ses dons au service de l'humanité. Sa vie se partage désormais entre son quotidien de jeune fille espiègle et des missions d'une grande violence. Adulée et crainte, elle devient une icône. Mais peut-on sauver le monde si l'on s'y sent étranger ?

    Je suis un dragon par Page

    • Les petites reines, Clémentine Beauvais
      • A cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le concours de boudins de leur collège. Les trois adolescentes décident d'aller fêter le 14 juillet à l’Élysée, montant à vélo comme vendeuses ambulantes de boudin justement.

    Les petites reines par Beauvais

    • Ses griffes et ses crocs, Mathieu Robin GAGNANT DU PRIX !!
      • Marcus a toutes sortes de tocs et d’obsessions qui lui empoisonnent l'existence. Il est intimement convaincu que s’il ne les respecte pas, un drame effroyable se produira. Quand Marcus et sa famille partent en vacances avec des amis dans un chalet perdu, le jeune garçon de Portland a un mauvais pressentiment. La nature qui les entoure, hostile et mystérieuse, fait écho à une vieille légende indienne racontant qu'une bête impitoyable hante la montagne. Un matin, Marcus transgresse un de ses tocs, le soir-même, les parents ne rentrent pas de leur randonnée. Le pont qu’ils ont emprunté a disparu… 

    Ses griffes et ses crocs par Robin

    • Celle qui venait sentir l'orage, Yves Grevet
      • 1897, au nord-est de l'Italie.
        Frida, une adolescente de quinze ans, fuit sa région natale en diligence.
        Ses parents, qu'on accuse de crimes odieux, ont été pendus deux jours plus tôt. La foule réclame à présent la tête de celle qu'on surnomme "la fille des démons". Frida espère pouvoir trouver refuge à Bologne, dans la demeure du docteur Gruber, un célèbre médecin qui semble fasciné par son cas.

    Celle qui sentait venir l'orage par Grevet

    • #Bleue, Florence Hinckel
      • Depuis la création de la Cellule d’Éradication de la Douleur Émotionnelle, la souffrance psychologique n’a plus cours. Il suffit de se faire oblitérer, et on ressort comme neuf ; seul un point bleu à l’intérieur du poignet garde la trace de cette douleur effacée. 
        L’intervention est obligatoire pour les mineurs. Les adultes, eux, ont le choix. Le jour où sa petite amie Astrid se fait renverser par une voiture, le jeune Silas est aussitôt emmené par les agents en combinaison jaune. Le lendemain, lorsque ses parents viennent le chercher, le garçon se sent bien.  Tout n’est-il pas pour le mieux dans le meilleur des mondes ?

    #Bleue par Hinckel

    • Nos âmes jumelles, Samantha Bailly
      • Sonia est la plume, Lou le crayon.
        Ensemble, elles inventent, osent, racontent, décrivent...
        Y seraient-elles parvenue l'une sans l'autre ?
        De virtuel sur un forum, leur duo peut-il leur faire vivre une amitié réelle ?

    Nos âmes jumelles par Bailly

    • La coloc, Jean-Philippe Blondel
      • "Bon, la première chose que nous avons faite, quand nos parents ont tourné les talons, c'est de hurler - de joie, de soulagement. Nous étions tous les trois tendus - nous n'étions pas sûrs qu'ils iraient jusqu'au bout, nous étions convaincus qu'à un moment ou à un autre, ils allaient dire non, ce n'est pas possible, retourne à l'internat, reprends le bus, c'est une idée stupide, la colocation, à seize ans."
        Quitter le cocon familial pour vivre en colocation: le rêve pour tout lycéen ! Pourtant, rien n'aurait pu a priori rapprocher Romain, Rémi et Maxime. Mais ce nouveau quotidien va bousculer leurs certitudes et les pousser à créer un improbable et détonnant trio...

    La coloc par Blondel

    • Comment je me suis débarrassé de ma mère, Gilles Abier
      • Une mère possessive au point d'éloigner toutes les petites amies de son fils. Une autre dévorée d'ambition prête à tout pour que sa fille devienne championne de tennis. Celle intrusive au point de pourrir la vie sociale de son rejeton sur Facebook. Mais aussi un fils agacé et méprisant qui a honte de sa mère... Cinq nouvelles qui malmènent le cliché de l'amour maternel et filial. Des personnages qui se croisent au fil des nouvelles. Une écriture jubilatoire et mordante, tant l'adolescence peut parfois se montrer impitoyable.

    Comment je me suis débarrassé de ma mère par Abier